Nos sens

Publié le par Marie P.Sophie

La première question que vous êtes en droit de vous poser est : "quel est le rapport entre la remise en forme et nos sens?" Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'était la "remise en forme"?

Voici un terme bien général qui s'associe dans vos esprits à "établissement où on s'occupe de soi, où l'on peut trouver des activités physiques et des soins de beauté."

Votre vision de la remise en forme est souvent conditionnée par les images véhiculées par notre époque. Ne nous arrêtons pas à cela! Ne restons pas en superficie! Vous méritez mieux !  Votre corps mérite mieux !

La remise en forme, c'est une remise en beauté, en santé mais pour beaucoup d'entre vous c'est également une occasion unique de découvrir que votre corps recèle au fond de lui un potentiel quasi illimité dont on ne prend conscience que petit à petit.

 La remise en forme devient alors une voie magnifique de développement personnel, d'optimisation de notre potentiel…Une forme de remise en vie qui nous fait quitter notre état de simple existence.

Soyez persuadés que vous avez tous, en vous, un très gros potentiel, qui que vous soyez, quelque soit votre âge, votre sexe, votre état de santé, votre condition sociale, vos origines…

La vie est proposée à tous sous forme d'odeurs, d'images, de sons, de goûts, de mouvements…. Nos sens nous procurent la sensibilité. Les sens et la sensibilité devraient s'éduquer, s'affiner au cours de notre vie.

 

Cette expérience sensorielle nous permet de nous recharger, de nous ressourcer au delà de notre quotidien. C'est par elle que nous sommes reliés à l'univers qui nous entoure.

C'est donc par le développement à maturité de nos aptitudes à capter, à apprécier et à restituer en conscience les odeurs, les images, les sons, les goûts et les mouvements que nous pouvons nous réaliser pleinement dans notre vie.

 

 

 

C'est malheureusement l'inverse qui se produit. La société d'aujourd'hui nous incite à privilégier l'action à la pensée. Les sens peu sollicités s'endorment et s'émoussent. Voici une des causes les plus importantes de notre mal-être, mal-vivre actuel.

Redonnons du sens à notre vie. C'est une des bases de la remise en forme.

Rappelez-vous des chaînes musculaires évoquées au premier chapitre. Tous nos muscles, ligaments, articulations, appuis hydropneumatiques permettent le mouvement.

Nos chaînes musculaires et nos articulations sont truffées de capteurs et récepteurs qui permettent au cerveau (système nerveux central) de donner ses ordres en étant informé des évènements en temps réels.

Ce poste de contrôle à l'intérieur de nos muscles s'appelle la sensibilité proprioceptive.

Un défaut dans cette régulation peut être fatal au mouvement, même si les muscles sont intacts.

Un autre poste de contrôle s'intéresse à nos organes qui permettent la vie végétative. Des récepteurs sont situés dans nos viscères, mais également les vaisseaux sanguins, les organes de reproduction… et sont reliés au système nerveux végétatif. Par ce contrôle inscrit dans nos chairs, nos émotions se traduisent toujours dans les variations de la vie végétative et du tonus musculaire: variations de la respiration, contractions intestinales, coloration de la peau, battements cardiaques, sueurs, gonflements….

Cet ensemble de chairs et de systèmes de contrôle vous permet de prendre conscience de votre corps et de vous mouvoir même si vos autres sens (ouïe, odorat, goût, toucher, vue) n'existaient pas.

Cette conscience immédiate du corps représente votre "schéma corporel". C'est un véritable schéma intérieur du corps auquel toutes les expériences  vont se référer et sur lequel  se construit la personnalité.

 

 

 

 

 

La remise en forme devrait avoir pour but initial, celui de développer notre conscience corporelle pour optimiser notre schéma corporel.

 

 

Développer du muscle, du souffle…ne sert à rien si l'on reste "gauche", "étranger" de son propre corps. Au contraire, on ne fait que fixer le problème. On reste alors "gauche" dans sa vie tout en se croyant beau et bien portant. 

Beaucoup d'entre nous n'ont pas eu la chance de développer leur schéma corporel pendant leur enfance.

En raison de leur schéma corporel non éduqué, ils perçoivent la réalité extérieure par morceaux. Ils ont beaucoup de mal à assembler le puzzle de cette réalité, ce qui leur procure une profonde angoisse.

Cette perception du monde leur est familière depuis toujours. Elle est leur réalité, et ils ne peuvent imaginer qu'elle puisse être optimisée. Ils sont angoissés; ils sont mal dans leur corps, mal dans leurs mouvements. Ils ne s'aiment pas et passent leur temps à se dénigrer.

Soyez sûrs que par un travail régulier, assidu et bien dosé, il vous sera possible d'améliorer votre schéma corporel, d'améliorer votre image, et donc d'améliorer votre vie. C'est cela la véritable remise en forme.

         La sensibilité qui nous met en relation directe avec l'extérieure est la sensibilité extéroceptive.

 

         Vous connaissez les sens associés: le toucher, le goût, l'odorat, l'ouïe, la vue. La remise en forme passe également par le plaisir des sens. Nous avons tout ce qui faut à notre disposition pour nous y entraîner! A condition de le vivre en pleine conscience!

          Il y a toujours un échange entre vos sensibilités intérieures et extérieures. Une forme d'interdépendance dont vous n'avez pas forcément conscience. Cette "inconscience" vous pousse à réagir souvent de manière inadaptée pour trouver un "mieux-être".

         Certains se déclarent trop sensibles ou hypersensibles: les stimulations  sensorielles, les évènements viennent résonner avec trop de force jusqu'à déséquilibrer l'équilibre interne. Un manque de référentiel intérieur (schéma corporel ), de base corporelle solide sur laquelle s'appuyer, ne permet pas de les interpréter, de les relativiser. La force physique que l'on peut vouloir développer en réaction pour mieux résister, ne remplace pas cette structure intérieure. Un travail musculaire trop intense et non respectueux des rythmes du corps (respiratoire, alternance tension-détente) risque de forger autour de vous une véritable "carapace musculaire".

 Wilheim Reich disait "Une forte tonicité musculaire a alors pour fonction la répressions des pulsions profondes, le refoulement des émotions."

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article