Emotions, respiration, spasmes musculaires et douleurs: un cycle infernale à briser.

Publié le par Marie P.Sophie

"Nos schémas de respiration défectueux se sont développés au fil des ans, insidieusement et entretiennent des relations étroites avec notre image de soi, l'habitude de se bercer d'illusions, de l'évitement et de la distraction" nous dit Dennis LEWIS.

          Comme je vous l'ai expliqué dans l'article sur les sens le ressenti des effets physiologiques de la peur, de la colère et l'angoisse est lié au système nerveux végétatif.

          Celui-ci se compose d'une partie sympathique et d'une partie para-sympathique. Dans ce cas, c'est notre système sympathique qui met le corps en alerte pour choisir entre affronter ses émotions ou les fuirs.

Ces réactions sont normales lorsqu'elles sont passagères.

          Malheureusement, dans notre vie quotidienne, nous sommes tellement soumis à ces émotions que bous apprenons à vivre avec. Nous nous retrouvons dans un état chronique de constipation, tensions, coeur palpitant, muscles contractés, digestion coupée.....nous consommons énormément d'énergie.

          Les spasmes musculaires aggravant les tensions sur nos chaines musculaires, nous augmentons ainsi les pressions sur nos articulations et nous sommes plus sujets aux douleurs et aux déformations.

          A ce stade, la partie para-sympathique du système nerveux, conçu pour ralentir le système sympathique ne pourra qu'apporter un réconfort temporaire, sauf si nous apprenons à le mettre en action consciemment sur une plus longue période.

C'est la respiration profonde, consciente et bien menée qui est la seule capable de cet exploit.

Alors à vous de jouer!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article